Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis

press to zoom
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis

Describe your image

press to zoom
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis

Describe your image

press to zoom
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis
Societé Haïtienned'Aide aux Aveugles-Vis

press to zoom
1/5

 La Première Dame Martine Moïse rend une visite de courtoisie à la Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles.

S’il est vrai qu’en Haïti au fil du temps, les épouses des présidents œuvraient dans le social, c’est à Madame Martine Moïse que revient l’honneur d’avoir entamé le pas vers les personnes en situation d’handicap atteintes de cécité ou de malvoyance dans le pays. En effet, pour la première fois, en 67 ans d’existence, la Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles (SHAA) sis à Delmas 31, a reçu, le jeudi 20 août 2020, une visite de courtoisie d’une Première Dame de la République. 

Le jeudi 20 août 2020, ce fut un moment rempli de joies et d’émotions que l’on a ressenties dans les locaux de la Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles (SHAA), en raison de la visite de courtoisie de la Première Dame Martine Moïse à l’institution. Dès son arrivée, Madame Moïse a été accueillie avec ardeur et sympathie par le Dr Michel Péan, Coordonnateur Général de la SHAA, des responsables, des employés et quelques patients de l’institution.

 Au cours des échanges, la Première Dame a expliqué qu’il est de son devoir en tant que   citoyenne et à la fois mère de tous les  haïtiens, de se soucier du bien-être de ses frères et sœurs en particulier, ceux en situation de handicap. Sa présence à la SHAA en ce jour, lui a permis de s’enquérir du mode de fonctionnement et des difficultés que confronte l’institution au quotidien afin de leur apporter son soutien et les encourager à continuer ce travail exceptionnel sur tout le territoire en dépit des contraintes à affronter.

Pour enchainer, la Première Dame a mis l’accent sur les nombreux efforts consentis par l’Administration de son mari, le Président  Jovenel Moïse afin de promouvoir une administration publique inclusive pour que chacun puisse jouer son rôle dans l’avancement du pays : « Je suis enchantée d’apprendre que c’est la première fois qu’une Première Dame de la République rende visite a la Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles (SHAA). Je dois vous dire que cela fait des mois depuis que je pense à le faire et me voilà aujourd’hui parmi vous. Je sais que SHAA dessert la population haïtienne dans 8 départements, j’espère que bientôt, ses services seront accessibles dans les 2 autres départements à savoir le Nord-est et les Nippes.

 Je sais que la situation de la SHAA est critique, c’est pour cela que je peux vous promettre de faire des suivis nécessaires avec le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES) pour que les membres de la SHAA puissent bénéficier d’une assistance sociale. D’un autre côté, je tiens à mettre l’accent sur le fait que l’Administration de mon mari, le Président Jovenel Moïse, ne cessera jamais de travailler pour l’intégration des personnes en situation de handicap dans l’administration publique.  D’ailleurs, le 10 Août dernier, quatre jeunes handicapés ont obtenu leur lettre de nomination au sein du Ministère des Affaires Etrangères et des Cultes après avoir été recrutés pour intégrer l’administration publique suite au concours organisé par l’Office de Management et des Ressources humaines (OMRH). Sans oublier qu’un total de 49 jeunes a été retenu pour travailler dans diverses entités de l’Etat. Ce qui prouve que l’insertion professionnelle des personnes handicapées est possible et le gouvernement veut continuer à le faire.

En plus du soutien que l’état peut apporter aux personnes en situation de handicap dans le pays, j’invite chacun de mes concitoyens et concitoyennes à faire le minimum que possible pour assurer le confort des personnes handicapées que ce soit dans les rues, dans les hôpitaux, les espaces publics, il est important de leur porter assistance.  Car c’est à travers la solidarité que nous pouvons avancer, produire le changement et construire une société meilleure » a-t-elle déclaré.

 

 Je tiens à mettre l’accent sur le fait que le Président Jovenel Moïse, à travers le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) ne cesse de travailler pour l’intégration des personnes en situation de handicap dans l’administration publique.

D’ailleurs, le 10 août dernier, quatre jeunes handicapés ont obtenu leur lettre de nomination au sein du Ministère des Affaires Etrangères et des Cultes après avoir été recrutés pour intégrer l’administration publique suite au concours organisé par l'Office de Management et des Ressources humaines (OMRH). Sans oublier qu’un total de 49 jeunes ont été retenus pour travailler dans diverses entités de l’Etat. Ce qui prouve que l’insertion professionnelle des personnes handicapées est possible et le gouvernement veut continuer à le faire» a-t-elle déclaré.

De son côté, le Dr Péan, très ému, s’est exprimé de la sorte : « Recevoir la Première Dame à la SHAA,  fait jaillir en moi, de nombreux sentiments que je ne pourrais décrire en une journée. Toutefois, je tiens à exprimer mes sentiments de satisfecit et d’appréciation vis-à-vis de la Première Dame, Martine Moïse qui a fait le déplacement pour s’entretenir avec les membres de l’administration de la Société d’Aide aux Aveugles (SHAA), la pionnière des instances d’aide aux aveugles qui existe depuis le 23 février 1953. Crée par le Dr. Louis Baron et M. Jean A Sorel, la SHAA s’est donnée pour mission de prévenir la cécité et de contribuer à l’amélioration de la vie des malvoyants et des aveugles dans tout le pays. Elle a les annexes dans 8 départements du pays et  compte à son actif 5 000 membres dont 3 000 dans le département de l’Ouest. »

Toutefois, Dr Péan dit souhaiter que la SHAA puisse bénéficier d’un accompagnement financier afin de trouver les moyens pour accueillir plus de membres, ouvrir d’autres succursales dans les deux autres départements et plaide pour l’intégration d’un plus grand nombre de personnes en situation de handicap dans l’administration publique.

Après les échanges avec les responsables, a eu lieu une visite guidée des différentes

sections de la SHAA telles que : la Bibliothèque spécialisée où a eu lieu une séance de

lecture en braille où Fabienca Fabien a lu un livre de Grammaire et de Communication

Française et Berlin Adems François, un livre d’histoire. La Première Dame s’est rendue

également au studio d’enregistrement des livres en format audio, à la section de

production d’ouvrage adapté en braille et la section informatique.

 

La journée s’est conclue avec la distribution de kits sanitaires. Des gestes qui ont émus les différents patients de tout âge qui étaient présents. Pour eux, recevoir ces kits de la Première Dame témoigne de son sens du partage et son souci de participer au changement dans les conditions de traitement des personnes handicapées dans la société haïtienne, qui, le plus souvent sont négligés. Une étape est franchie, une porte est désormais ouverte pour les aveugles et les malvoyants dans le pays.